☗ SPIB | Créé en 1943 - Cocody Danga, Route du Lycée Technique - Abidjan, CI ☎ (+225) 22 44 44 80 (+225) 22 44 44 74 ✉ spib1943@gmail.com

Notre actualité

Activités récentes » 27/9/2020 Compte-rendudel’Atelier de Renforcement des capacités et de structuration des 2 AP créées lors de la phase précédente (Activités 1.1) » 26/8/2020 Compte-rendu de l’Atelier de Lancement » 14/5/2020 Séance de travail suite à la rencontre du 22 avril avec le Directeur de Cabinet Adjoint du MINEF » 5/5/2020 Séance de travail avec l’expert sur l’état d’avancement de l’Etude sur la Cartographie des Acteurs du Secteur Privé de la Filière Bois en Côte d’Ivoire » 22/4/2020 Impact du Covid-19 sur les activités des Opérateurs de la filière Bois » 10/2/2020 Séance de travail avec la facilitation FLEGT REDD+ » 11/3/2020 Rencontre d’Analyse des Projets de Textes d’Application du Code Forestier 2019 » 2/3/2020 Réunion du Conseil d’Administration » 14/1/2020 Rencontre d’Analyse des Projets de Textes d’Application du Code Forestier 2019 » 19/9/2019 Compte-rendu de l’Atelier de clôture du projet PO 333 638 " Renforcement des Capacités
des opérateurs du marché domestique du secteur bois "
» 12/6/2019 Compte-rendu de l’Atelier de Sensibilisation des opérateurs du marché domestique du bois de Korhogo sur les essences alternatives aux essences protégées, appui à la formalisation des AP. (Activités 1.6, 2.2 et 2.3) et mise en relation avec les industriels du bois dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 21/3/2019 Compte-rendu de l’Atelier de Sensibilisation des opérateurs du marché domestique du bois de Korhogo et environs sur les essences alternatives aux essences protégées et d’Appui à la formalisation des Associations Professionnelles (AP) du Secteur Bois. (Activités 1.6, 2.3 et 2.3) dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 21/3/2019 Mission n°3 de Korhogo » 12 & 13/12/2018 Deuxième Atelier de Renforcement des capacités en Gestion Organisationnelle et Suivi des activités des experts pour la réalisation de la cartographie des acteurs et Estimation des besoins en bois dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois". » 1/12/2018 1- Mission FAO à Yamoussoukro » 8/12/2018 Mission de Yamoussoukro dans le cadre du suivi par la FAO du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 10 & 11/10/2018 Premier Atelier de Renforcement des Capacités et mission de prise de contact des opérateurs de Korhogo dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 26/9/2018 Atelier de Lancement du Projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 20/9/2018 Visite de Courtoisie à la Délégation de l’Union Européenne à Abidjan » 11/9/2018 Visite de Courtoise au Représentant Résident de la FAO en Côte d’Ivoire » 12/7/2018 « Renforcement des capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois » » 13/12/2017 Atelier de Clôture du projet UE/DCI-ENV/2013/335-082 » 2/10/2018 « Renforcement des capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois » » 10/8/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Nord sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 7/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Ouest sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 10/7/2017 Mission du Directeur Général de l’ATIBT- 10 au 14 Juillet 2017 ( Association Technique Internationale des Bois Tropicaux ) » 25/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Nord-Est sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 7/7/2017 Atelier d’information et de sensibilisation des opérateurs du Secteur privé de la Zone Ouest 7 Juillet à Man » 27/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Est sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 21/6/2017 Conférence sur l’Exploitation Illégale et la Déforestation » 11/5/2017 Journées de l’Europe / Exposition des projets financés par l’Union Européenne » 18/5/2017 Atelier de consolidation des Avant-Projets de textes d’application du Code Forestier (Les Dix-sept décrets) » 24/5/2017 Atelier sur le reboisement : Partage l’expérience de Tranchivoire » 27/3/2017 Mission de Madame Jacqueline Van De Pol, Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 31/3/2017 Nomination d’un nouveau point focal » 24/4/2017 Atelier/AVSI sur le Règlement Bois de l’Union Européenne (RBUE) et la certification forestière » 25/4/2017 Atelier de Synthèse du Collège Secteur Privé sur les Projets des Dix-sept décrets d’application du Code Forestier » 1/3/2017 Recrutement d’un Adjoint au Coordonnateur du Projet-SPIB-UE APV/FLEGT » 2/1/2017 Atelier National Pour l’Adoption avec les Parties Prenantes des textes de décrets d’application de la Loi 2014-427 du 14 Juillet 2014 portant Code Forestier » 25/1/2017 Un Nouveau Facilitateur pour la Côte d’Ivoire - APV/FLEGT Rencontre avec le Secteur Privé le 25 Janvier 2017 » 3/9/2017 Mission de Monsieur Boubacar Ben SALAH, Coordonnateur du Projetsecteur privé financé par l’UE » 13/9/2017 Rencontre entre le Ministre des Eaux et Forêts et le Comité Technique de Négociation de l’APV/FLEGT 13 Septembre 2017 » 28/3/2017 Mission de Monsieur Gilbert KOUAKOU Coordonnateur Adjoint du Projet et de Madame Jacqueline Van De Pol Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 15/3/2017 Mission du Coordonnateur Adjoint et du Point focal zone centre-nord du Projet » 29/3/2017 Mission de Monsieur Gilbert KOUAKOU Coordonnateur Adjoint du Projet et de Madame Jacqueline Van De Pol Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 15/3/2017 Atelier d’information et de sensibilisation des opérateurs du Secteur Privé de la Zone Centre-Nord 15 Mars à Yamoussoukro » 23/3/2017 Atelier d’information et de sensibilisation des Opérateurs du Secteur Privé de la Zone Sud-Ouest 23 Mars à San Pedro » 21/6/2017 Conférence de Bruxelles - 21, 22 et 23 Juin 2017 » 27/11/2016 Mission de Monsieur Boubacar Ben SALAH, Coordonnateur du Projet Secteur Privé financé par l’UE » 27/11/2016 Mission du Coordonnateur du Projet Secteur Privé au Gabon du 27 au 30 Novembre 2016 » 26/9/2016 Mission de Monsieur Lassina KONE, Membre SYNGOPIB et point focal du Projet Secteur Privé, financé par l’UE, chargé de la zone centre-nord FLEGT » 14/9/2016 Mini Ateliers des Projets de Textes des Décrets d’application avec les Parties Prenantes Les 11,12 et 13 Juillet 2016 et Les 14,15 et 16 Septempbre 2016 » 17/10/2016 Mission de l’ATIBT / Monsieur Benoit JOBBE DUVAL, Directeur Général et Madame Jacqueline Van de Pol, Coordonnatrice des Projets FLEGT » 19/10/2016 Mission du Directeur Général et de la Coordinatrice en charge des Projets FLEGT de l’ATIBT du 19 au 25 Octobre 2016 » 31/8/2016 Départ de la Facilitatrice APV/FLEGT » 31/8/2016 Départ de la Facilitatrice APV/FLEGT 31 Août 2016 » 12/7/2016 Mini Ateliers des Projets de Textes des Décrets d’application avec les Parties Prenantes » 14/7/2016 Secteur Privé-Préparation des Textes de décrets d’application de la Loi 2014-427 du 14 Juillet 2014 portant Code Forestier » 6/5/2016 Mission Coordinatrice ATIBT – Projets FLEGT » 6/6/2016 Mission Coordinatrice ATIBT - Projets FLEGT du 6 au 10 Juin 2016 » 21/3/2016 Mission OIBT de Monsieur Roger TANOE, Président du SIGEFIB, Membre du CTN/Secteur Privé » 12/12/2015 Organisation d’un atelier » 19/12/2015 Organisation d’un atelier » 6/11/2015 Séance de travail avec le Collège secteur privé » 2/11/2015 BATIMAT 2015 - Paris Villepinte 02 - 06 Novembre 2015 » 1/12/2015 ARCHIBAT 2015- Abidjan 1-5 Décembre 2015 » 3/11/2015 Voyage en FRANCE » 5/12/2015 Mission en Côte d’Ivoire du Délégué Général de l’ATIBT 5-11 Décembre 2015 » 18/12/2015 Atelier de Renforcement de Capacité - Secteur Privé - APV/FLEGT » 18/11/2015 Séance de travail avec le Collège secteur privé » 14/10/2015 Voyage en ITALIE » 14/10/2015 Forum International de l’ATIBT - 14-16 Octobre 2015 - Milan » 16/9/2015 Séance de travail avec les membres du Collège secteur privé » 24/8/2015 Rencontre avec le cabinet REDD+ » 18/8/2015 Séance de travail avec les membres du CTN » 1/7/2015 Voyage au Cameroun » 8/7/2015 Evaluation du plan Flegt UE » 2/4/2015 Rencontres avec les acteurs de la société civile » 1/5/2015 Atelier de Renforcement de capacité des Membres du bureau du SYNGOPIB » 3/3/2015 Appui à la participation des organisations du secteur privé au processus de négociation de l’APV FLEGT en Côte d’Ivoire » 3/3/2015 Nouveau Code Forestier Loi n° 2014-427 du 14 Juillet 2014 » 3/3/2015 Mission de l’EFI en C.I. » 25/2/2015 Réunion du CTN / Restitution étude sur le reboisement à la GIZ » 21/1/2015 Vidéoconférence CI – UE » 17/2/2014 Appui à la participation des organisations du secteur privé au processus de négociation de l’APV FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/6/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 5/5/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/2/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/1/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire

Compte-rendu de l’Atelier de Lancement

Projet FAO PO 344351sur l’«Appui à la formalisation et à la structuration des Associations Professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8ème parallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale»

Le mercredi 26 Août 2020 s’est tenu, de 09h00 à 13h00, l’atelier de lancement du projet PO 344 351 : "Appui à la formalisation et à la structuration des associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8èmeparallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement enbois d’origine légale".



Cet atelier a regroupé 58 Participants de diverses structures avec une importante participation des opérateurs du secteur bois de la région de Korhogo, membres des AP WOBÊ COOP-CA et WOGNON COOP-CA créées lors de la mise en œuvre duprojet PO 333638 : "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois "(cf. liste en annexe). L’atelier s’est articulé autour des principaux points suivants:


-Séance d’ouverture

-Le processus FLEGT en Côte d’Ivoire

-Le projet FAO-SPIB FLEGT PO 344 351

-Séance de clôture.


I-Séance d’ouverture



La séance d’ouverture a enregistré 3 allocutions:


• Le mot de bienvenue de M. Boubacar Ben SALAH, Président du Syndicat des Producteurs Industriels du Bois (SPIB) et Coordonnateur du Projet PO 344351;

• L’allocution de M. David SOLANO-GRIMA, Expert chargé de la Mobilisation des Ressources à la FAO, Représentant du Représentant-Résident de la FAO en Côte d’Ivoire;

• L’allocution d’ouverture du Directeur de Cabinet-Adjoint du Ministère des Eauxet Forêts, le Colonel-MajorMÉ Kouamé Martial.


1.1-Le mot de bienvenue du Coordonnateur du projet PO 344 351

Le Coordonnateurdu projet PO 344 351"Appui à la formalisation et à la structuration des associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8èmeparallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale" a, à l’entame de ses propos, remercié toute l’assistance pour avoir effectué le déplacement, et particulièrement les opérateurs du secteur bois venus de Korhogo, membres des AP créées lors de la mise en œuvre du projet précédent. Pour M. Boubacar Ben SALAH, cela traduit tout l’intérêt qu’ils accordent à tous les sujets qui parlent dela forêt. Aussi, leur a-t-il exprimé la reconnaissance de toute l’équipe du projet.



Le Coordonnateur du projet PO 344351 a aussi précisé que le champ d’action principal dudit projet reste la zone au-dessus du 8èmeparallèle bien des activités seront menées ailleurs dans le cadre de la mise en relation avec les industriels du bois. Il couvre une période de 12 mois et est financé à 100% par la FAO (Programme FAO-UE FLEGT)pour un montant de 48.773.500 F. CFA. Il devra permettre la formalisation et la structuration des associations professionnelles (AP) créées lors de la phase précédente, susciter des adhésions des opérateurs non syndiqués à ces AP et susciter la création et l’organisation de nouvelles AP, ce qui conduira à une meilleure intégration des petites et moyennes entreprises et des acteurs informels dans les négociations de l’APV ivoirien.



En effet, il a été donné de constater sur le terrain lors de la mise en œuvre du précédent projet exécuté par le SPIB grâce à un financement du programme FAO-UE-FLEGT que les opérateurs du marché local ivoirien, en général, étaient insuffisamment informés, insuffisamment sensibilisés, et par conséquent très peu impliqués dans la phase de négociation de l’APV. Ce projet a permis de mieux les connaître par les études réalisées (cartographie, estimation des besoins, ...), de renforcer leurs capacités et les organiser par la création de 2 AP.



Le problème de l’approvisionnement du marché local en bois d’origine légale reste encore un défi majeur à relever. De plus, l’exploitation forestière étant interdite au-dessusdu 8èmeparallèle, l’on comprend la complexité de l’approvisionnement des opérateurs exerçant dans cette partie de la Côte d’Ivoire.Il est clair que le succès de ce projet repose sur la forte implication danssa mise en œuvre, essentiellement de deux groupes de partenaires à savoir les Industriels du bois installés dans la zone sud et qui ont des obligations d’approvisionner le marché domestique et les opérateurs exerçant leurs activités au-dessus du 8èmeparallèle qui ont des besoins en bois et qui recevront un appui pour la formalisation de leurs organisations. Le projet œuvrera donc à solutionner certaines de ces difficultés.



Un partenariat commercial solide entre les Industriels du bois installés au Sudet les opérateurs du bois exerçant au-dessus du 8èmeparallèle permettra de les approvisionner en bois d’origine légale, et donc réduirait ainsi significativement l’exploitation forestière illégale dans cette partie du pays.

Il est clair que le partenariat commercial entre ces deux groupes d’acteurs n’est pas la seule solution pour régler durablement leur problème d’approvisionnement en bois légal, on pourrait commencer déjà à penser par exemple à la prise de dispositions incitatives pour la création de gisements en bois d’œuvre, en bois-énergie, etc. dans cette zone en vue de la satisfaction, à terme, de leurs besoins en bois.



Le Coordonnateur, M. Ben SALAH,a terminé son intervention en renouvelant sa profonde gratitude à l’endroit des bailleurs de fondsdu Programme FAO-UE FLEGT, qui donnent la possibilité, grâce à ce projet,d’apporter la contribution du SPIB à la lutte contre l’exploitation illégale, en proposant des pistes de solution au complexe problème de l’approvisionnement du marché domestiqueen bois d’origine légale.



1.2-L’Allocution du représentant du Représentant-Résident de la FAO

M. David SOLANO-GRIMA, Expert en Mobilisation des Ressources à la FAO a, à l’entame de son propos, adressé les salutations sincères de MonsieurSamy GAIJI, Représentant-Résident de la FAO, à l’assistance et présenté ses excuses pour n’avoir pas pu effectuer le déplacement en personne à cause d’un empêchement de dernière minute.

M. David SOLANO-GRIMA a ensuite fait son intervention par (i) la présentation du programme FAO-UE FLEGT, (ii) l’approche FLEGT, (iii) les projets en cours financés par le programme FA-UE FLEGT en Côte d’Ivoire en mettant l’accent sur le projet PO 344351, objet de la rencontre du jour.

Le programme FAO-UE FLEGTa été présenté dans ses domaines de soutien. Ce programme soutient les domaines ci-après:

-Transparence dans le secteur forestier;
-Mise en place d’un system de surveillance de tierce partie indépendant sur le terrain;
-Participation des communautés forestières dans le dialogue national de la gouvernance des forêts;
-Renforcement du système de traçabilité et contrôle des produits nationaux dérivés du bois;
-Clarification e renforcement du cadre légal, politique et réglementaire;
-Conformité du secteur privé avec les exigences légales dela production, commercialisation et échanges du bois (avec un accent particulier sur les MPME);
-Règlement des problèmes domestiques et régionaux.

L’approche FLEGT (Application des règlementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux) est une initiative de l’Union européenne dont le Plan d’action a été défini par la Commission européenne en 2005 pour lutter contre l’exploitation illégale des forêts. Sa vision à long terme est l’amélioration de la gouvernance dans le secteur forestier pour des impacts positifsplus larges, sur le plan environnemental, social et économique, et contribuera à la réduction de la pauvreté. La dimension économique et commerciale de la filière bois en est un levier d’action pour des efforts communs de toutes les parties prenantes. Les efforts de gouvernance sont pilotés par les gouvernements et le dialogue national est participatifet inclusif.

Cette approche repose sur 2 piliers : les APV dans les pays producteurs, et le RBUEdans les pays européens. Leprogramme de la Fao pour appuyer la mise en oeuvre du plan d’action FLEGT dans les pays producteurs a connu 3 phases :
-La phase 1 de 2008 à 2012 à travers le projet ACP FLEGT pour un budget de 10 Millions de $ USA;
-La phase 2 de 2012 à 2016 par le projet EU FAOFLEGT avec un budget de 15 Millions de $ USA;
-Et la phase 3 qui est le programme FAO-UE FLEGT commencé en 2016 et dont le terme est fixé en 2021avec un budget de 51 Millions de $ USA...

L’approche FLEGT couvre plusieurs thématiques dont l’informationet la recherche, la transparence, l’observation indépendante, les forêts communautaires, la traçabilité et les systèmes de contrôle, les cadres légaux et réglementaires, l’appui au secteur privé et le marché domestique et régional. Cette approche est miseen œuvre dans 25 pays dans le monde dont 15 pays APV et 10 pays non APV.

Pour ce qui est de l’appui du programme FAO-UE FLEGT en Côte d’Ivoire, 7 projets sont actuellement en cours à travers divers fournisseurs de service dont Wild Chimpanzee Foundation (WCF), le Ministère des Eaux et Forêts (MINEF), l’Observatoire Ivoirien pour la Gestion Durable des Ressources Naturelles (OIREN), l’Initiative pour le Développement communautaire et la conservation de la forêt (IDEF), l’association MALEBI, l’Association des Volontaires pour le Service International (AVSI) et le Syndicat des Producteurs Industriels du Bois (SPIB).

Le projet PO 344 351 : "Appui à la formalisation et à la structuration des associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8èmeparallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale" couvre une période de 12 mois allant du 06 Juillet 2020 au 06 Juillet 2021.

1.3-L’ouverture de l’atelier par le Directeur de Cabinet-Adjoint du Ministère des Eaux et Forêts

Le Colonel-Major ME Kouamé Martial, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministère des Eaux et Forêts, a transmis les salutations et les félicitations de Monsieur Alain-Richard DONWAHI, Ministre des Eaux et Forêts.Il a ensuite précisé l’engagement de la Côte d’Ivoire dans le processus APV-FLEGT pour non seulement garantir l’ouverture du marché européen à ses industriels et exportateurs de bois, mais aussi pour améliorer sa propre gouvernance dans le secteur forêt-bois. C’est ce qui justifie la prise en compte du marché local dans les champs d’application de l’APV ivoirien en cours de négociation.

Le Colonel-Major ME, tout en se disant honoré de représenter le Ministre Alain-Richard DONWAHIà cette cérémonie a précisé que la forte présence des participants témoignait de l’intérêt porté à la Politique de Préservation, de Réhabilitation et d’Extension des Forêts et une volonté pour le secteur privé de s’associer à l’action du gouvernementen matière de légalité dans lavalorisation des produits forestiers au plan national.

Le Colonel-Major MEa adressé les remerciements de Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts à la FAO et aux bailleurs de fonds du programme FAO-UE FLEGT pour l’importantappui financier accordé depuis plusieurs années à la Côte d’Ivoire à travers le SPIB pour la mise en œuvre de ses projets successifs au profit du secteur forêt-bois.

Le Directeur de Cabinet a ensuite ouvert une fenêtre pour informer l’assistance de ce que leMINEF, dans le cadre de l’affinement de sa stratégie en matière de valorisation des produits forestiers, allait engager dans les semaines suivantes sur la base des recommandations du Forum des états généraux de la forêt, de la faune et des ressourcesen eau, d’importants échanges sur:

1-La thématique de l’organisation de l’exploitation forestière dans le domaine rural dans la perspective de l’application des dispositions légales et réglementaires en matière de propriété foncière et d propriété de l’arbre;
2-La nouvelle stratégie d’exploitation, de transformation et de commercialisation des produits forestiers.

Pour le Directeur de Cabinet, l’atelier du jour constitue une étape importante du processus APV/FLEGT pour la Côte d’Ivoire, en ce qu’il offre l’occasion non seulement de présenter cet important projet qui s’inscrit dans la formalisation du marché domestique à l’ensemble des parties prenantes mais aussi de recueillir leurs préoccupations et propositions sur l’approche de sa mise en œuvre.

Le Colonel-Major ME a félicité, au nom de Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts, Monsieur Boubacar BEN SALAH, Président du SPIB pour les efforts incessants que son syndicat déploie pour soutenir la mise en œuvre des nouvelles orientations de la politique forestière.

Le Colonel ME a exhorté les participants à observer une attention particulière aux différentes présentations, souhaité un bon atelier à toutes et à tous avant de déclarer ouvert, au nom de Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts, l’atelier de lancement du projet PO 344 351 : "Appui à la formalisation et à la structuration des associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8èmeparallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale".

II-Le Processus FLEGT en Côte d’Ivoire

Le processus FLEGT en Côte d’Ivoire a été présenté par le Capitaine Lewis GNAORÉ, du Secrétariat Technique Permanent (STP) de l’APV-FLEGT. Son intervention s’est articulée autour de cinq (5) principaux points à savoir (i) l’historique des négociations, (ii) les résultats partiels, (iii) la feuille de route 2020-2022, (iv) l’état des réalisations partiels de l’année 2020 et (v) les défis et perspectives.

Pour ce qui estde l’historique des négociations de l’APV, le Capitaine GNAORÉ a présenté les étapes du processus partant de la définition d’un consensus national, des négociations bilatérales pour aboutir à la mise en œuvre et aux autorisations FLEGT. Ainsi, la Côte d’Ivoire a, de 2011 à 2013, recherché les informations sur le processus, organisé une tournée nationale d’information des parties prenantes et un atelier national sur l’adhésion de la Côte d’Ivoire à l’APV FLEGT et mis en place les organes de négociation comprenant:

-4 collèges (Administration, Secteur privé, Société civile et Chefferie traditionnelle);
-Un Comité Technique National (CTN) composé de de 17 membres issus des 4 collèges, d’un négociateur en chef et d’un point focal;
-Un Secrétariat Technique Permanent (STP) composé d’agents du MINEF;-4 groupes thématiques composés des représentants de tous les collèges;
-Et des appuis avec un Conseiller Technique et un Facilitateur.

Ces efforts ont abouti à la signature de la déclaration commune le 13 Juin 2013 suivie des sessions formelles et de plusieurs échanges.

Les résultats partiels sont les suivants:

• Le renforcement de la participation des parties prenantes à la prise des décisions (CTN, Collèges d’acteurs, groupes de réflexions, ...)
• La définition du Champ d’application de l’accord couvrant toutes les sources d’approvisionnement et toutes les destinations (Insertion progressive du marché national);
• La définition d’un Système de vérification de la légalité et de traçabilité du bois ivoirien avec une proposition des modalités de recueil des preuves nécessaires au contrôle de la conformité des opérateurs et des produits bois ; et une proposition d’un système national de traçabilité du bois et collecte des procédures en lien avec les activités forestières et élaboration des procédures complémentaires;
• L’amélioration de la formalisation du marché national du bois par le renforcement des capacités opérationnelles des acteurs et des propositions de mesures à prendre;
• Plus de transparence dans la gestion forestière avec des propositions d’informations à rendre publiques, et une Observation Indépendante des activités forestières.

La feuille de route 2020-2022 couvre les 11 thématiques suivantes:

1.Champs d’application (validé)
2.Définition de la légalité (en cours)
3.Système de Vérification de la Légalité (SVL) (en cours)
4.Accès au marché et procédures de réceptions des autorisations en Europe (en cours)
5.Système de délivrance des autorisations FLEGT
6.Système d’audit indépendant
7.Evaluation externe du SVL
8.Calendrier de mise en œuvre
9.Mesures d'accompagnement (en cours)
10.Transparence, Information publique (en cours)
11.Gouvernance de l’accord.

Aussi en 2020, les réalisations sont les suivantes:

-Poursuite du processus FLEGT y compris la négociation de l’APV-FLEGT avec l’Union européenne;
-Amélioration de la gouvernance forestière dans le cadre des processus FLEGT, REDD+ et des stratégies nationales.

Les défis et perspectives se présentant au processus en Côte d’Ivoire sont:

-Consultation des parties prenantes sur la note d’orientation pour l’inclusion du marché domestique dans l’APV et mise en œuvre des mesures proposées;
-Finaliser l’élaboration des compléments de réformes juridiques nécessaires à l‘élaboration de la grille de légalité et organiser un atelier de validation (4ème session plénière);
-Proposer un draft 1 de l’annexe 2-grille de légalité et de l’annexe 3-Système de Vérification de la Légalité;
-Organiser la 3ème session formelle pour la conclusion des annexe 4 et 10;
-Organiser l’atelier de validation du document de politique publique d’achat de bois ;
-Rechercher les financements pour booster la mise en œuvre du plan d’actions genre;
-Organiser la JOURNEE FLEGT 2020.
-Préparer la première série des tests de terrain pour le premier trimestre 2021.

III-Le Projet PO344 351"Appui à la formalisation et à la structuration des associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8èmeparallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale"

Cette séance a vu le passage de 4 intervenants :

-M. Gilbert KOUAKOU, Coordonnateur-Adjoint du Projet FAO-SPIB FLEGT;
-M. DOH César, Président du Syndicat des Groupements et Organisations ProfessionnelsIvoiriens du Bois(SYNGOPIB);
-M. Guillaume Abou COULIBALY, Président de WOBÊ COOP-CA de Korhogo;
-M. SORO Ali Président de WOGNON COOP-CA des opérateurs du secteur bois de Korhogo.

1-Présentation du Projet FAO-SPIB FLEGT

Le Projet PO 344 351"Appui à la formalisation et à la structuration des associations professionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8èmeparallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale" a été présenté par le Coordonnateur-Adjoint dans ses principaux résultats et activités. Le projet vise en effet 4 résultats dont chacun comprend des activités devant permettre de l’atteindre.

Ainsi, le Résultat 1 intitulé : "Les opérateurs du marché domestique sont mieux structuréset formalisés" se décline en 3 activités qui sont:

1. Organiser un atelier de renforcement des capacités et de structuration des 2 AP créées lors de la phase précédente;
2. Identifier les opérateurs non affiliés et les intégrer auxAP existantes;
3. Appuyer la formalisation des opérateurs membres des AP.

Ces 3 activités devraient concourir à l’atteinte du résultat

1.Le Résultat 2 (: Les opérateurs du marché domestique sont impliqués dans le processusAPV/FLEGT) sera atteint par la réalisation de 3 principales activités à savoir:

1-Assurer la participation des opérateurs du marché domestique au processus APV;
2-Réaliser une brochure d'information sur la politique forestière, le Codeforestier 2019 et les décrets subséquents;
3-Organiser un atelier d'Information sur la politique forestière, le Codeforestier 2019 et les décrets subséquents.

Quant au Résultat 3 "Les opérateurs du marché domestique du Nord sont approvisionnés enbois légal par les opérateurs industriels", il comprend 4 activités décrites comme suit:

1.Définir les besoins actuels des opérateurs du marché domestique duNord;
2.Identifier les industries du bois pour l'approvisionnement des AP enbois légal;
3.Mettre en relation les industriels du bois volontaires et les AP du Nord;
4.Faire le suivi de la réalisation des commandes de bois légal.

Le Résultat 4 "La visibilité du projet est garantie" sera réalisé grâce aux activités suivantes:

1.Organiser un atelier de lancement;
2.Produire des outils de visibilité;
3.Organiser un atelier de restitution des résultats.

3.2-Syndicat des Groupements et Organisations ProfessionnelsIvoiriens du Bois(SYNGOPIB)

M. DOH Gnonsibeau César, Président du Syndicat des Groupements et Organisations Professionnels Ivoiriens du Bois (SYNGOPIB), a, dans son intervention, précisé que: L’engagement de la Côte d’Ivoire dans le processus FLEGT repose sur chacun des acteurs de la filière forêt-bois et en premier lieux sur ceux dont la vie dépend exclusivement de la forêt et du bois, à savoir les exploitants, les industriels, les commerçants et les artisans.

En effet, pour lui, le processus de l’APV du plan d’action FLEGT, nécessite une forte implication de toutes les parties prenantes dans les négociations, et particulièrement les opérateurs du marché domestique, qui ont réellement besoin d’un renforcement de leurs capacités.Le SPIB, qui est à ce jour à son 3ème projet majeur et a délibérément choisi de s’intéresser particulièrement à une zone du pays peu explorée en cette matière étant donné l’interdictionde l’exploitation forestière dans cette zone, mérite les félicitations et les encouragements de ses pairs.Le SYNGOPIB encourage donc cette initiative qui devrait inspirer d’autres actions en vue de la prise ne compte des critères de gestion durable des forêtsaussi au-dessus du 8èmeparallèle.Le SYNGOPIB se tient donc, de ce fait, aux côtés du SPIB pour toute sollicitation dans la mise en œuvre des activités de ce projet.

3.3-Les opérateurs du secteur bois de la région de Korhogo (Nord au dessus du 8èmeparallèle)

M. Guillaume Ali COULIBALY, Président de WOBÊ COOP-CA a expliqué les difficultés rencontrées par les opérateurs qui n’arriveront jamais à avoir individuellement un approvisionnement de bois des usines du Sud. Pour cela a-t-il expliqué, il faudrait semettre ensemble et pouvoir mobiliser suffisamment d’argent. Les Coopératives créées sont dans cette voie mais elles ont encore besoin de formation et d’appui pour relever ce défi.

Monsieur SORO Ali a porté la voix des membres de WOGNON COOP-CA, uneAP créée lors de la mise en œuvre du projet précédent pour remercier le SPIB qui a tenu parole en parvenant à obtenir, pour eux, un deuxième projet en vue de les encadrer, les former et leur permettre d’avoir du bois «normalement» pour leur travail.

IV-Séancede clôture

L’allocution de clôture a été donnée par M. Boubacar Ben SALAH, Président du SPIB et Coordonnateur du Projet.

M. SALAH a remercié nommément toutes les autorités présentes:

-Colonel ME Kouamé Martial, Directeur de Cabinet du Ministère des Eaux et Forêts,
-M. Davide SOLANO-GRIMA, représentant le représentant résident de la FAO en Côte d’Ivoire;
-Capitaine Lewis GNAORE, Représentant le Point Focal APV-FLEGT;
-Et particulièrement les représentants des AP de Korhogo.Le Coordonnateur s’est ensuitetourné vers tous les participants pour leur exprimer sa gratitude pour la participation de chacun à l’entame de ce projet dont les résultats, aux dires des intervenants, sont très attendus pour le bien de la forêt ivoirienne et des opérateurs du secteur bois au-dessusdu 8èmeparallèle.

Le Coordonnateur a imploré la grâce de Dieu pour que chacun regagne les siens sainet sauf avant de déclarer clos l’atelier de lancement du Projet PO 344 351 "Appui à la formalisation et à la structuration des associationsprofessionnelles (AP) du marché domestique du bois au-dessus du 8ème parallèle, en vue de leur réseautage et de leur mise en relation avec les industriels du bois pour leur approvisionnement en bois d’origine légale".


Le Coordonnateur
Boubacar Ben SALAH


Nos partenaires
SPIB | Syndicat des Producteurs Industriels du Bois de Côte d’Ivoire © Tous les droits sont réservés - WEBMAIL