☗ SPIB | Créé en 1943 - Cocody Danga, Route du Lycée Technique - Abidjan, CI ☎ (+225) 22 44 44 80 (+225) 22 44 44 74 ✉ spib1943@gmail.com

Notre actualité

Activités récentes » 19/9/2019 Compte-rendu de l’Atelier de clôture du projet PO 333 638 " Renforcement des Capacités
des opérateurs du marché domestique du secteur bois "
» 12/6/2019 Compte-rendu de l’Atelier de Sensibilisation des opérateurs du marché domestique du bois de Korhogo sur les essences alternatives aux essences protégées, appui à la formalisation des AP. (Activités 1.6, 2.2 et 2.3) et mise en relation avec les industriels du bois dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 21/3/2019 Compte-rendu de l’Atelier de Sensibilisation des opérateurs du marché domestique du bois de Korhogo et environs sur les essences alternatives aux essences protégées et d’Appui à la formalisation des Associations Professionnelles (AP) du Secteur Bois. (Activités 1.6, 2.3 et 2.3) dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 12 & 13/12/2018 Deuxième Atelier de Renforcement des capacités en Gestion Organisationnelle et Suivi des activités des experts pour la réalisation de la cartographie des acteurs et Estimation des besoins en bois dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois". » 8/12/2018 Mission de Yamoussoukro dans le cadre du suivi par la FAO du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 10 & 11/10/2018 Premier Atelier de Renforcement des Capacités et mission de prise de contact des opérateurs de Korhogo dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 26/9/2018 Atelier de Lancement du Projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 20/9/2018 Visite de Courtoisie à la Délégation de l’Union Européenne à Abidjan » 11/9/2018 Visite de Courtoise au Représentant Résident de la FAO en Côte d’Ivoire » 13/12/2017 Atelier de Clôture du projet UE/DCI-ENV/2013/335-082 » 10/8/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Nord sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 7/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Ouest sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 25/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Nord-Est sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 27/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Est sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 21/6/2017 Conférence sur l’Exploitation Illégale et la Déforestation » 11/5/2017 Journées de l’Europe / Exposition des projets financés par l’Union Européenne » 18/5/2017 Atelier de consolidation des Avant-Projets de textes d’application du Code Forestier (Les Dix-sept décrets) » 24/5/2017 Atelier sur le reboisement : Partage l’expérience de Tranchivoire » 27/3/2017 Mission de Madame Jacqueline Van De Pol, Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 31/3/2017 Nomination d’un nouveau point focal » 24/4/2017 Atelier/AVSI sur le Règlement Bois de l’Union Européenne (RBUE) et la certification forestière » 25/4/2017 Atelier de Synthèse du Collège Secteur Privé sur les Projets des Dix-sept décrets d’application du Code Forestier » 1/3/2017 Recrutement d’un Adjoint au Coordonnateur du Projet-SPIB-UE APV/FLEGT » 3/9/2017 Mission de Monsieur Boubacar Ben SALAH, Coordonnateur du Projetsecteur privé financé par l’UE » 15/3/2017 Mission du Coordonnateur Adjoint et du Point focal zone centre-nord du Projet » 28/3/2017 Mission de Monsieur Gilbert KOUAKOU Coordonnateur Adjoint du Projet et de Madame Jacqueline Van De Pol Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 29/3/2017 Mission de Monsieur Gilbert KOUAKOU Coordonnateur Adjoint du Projet et de Madame Jacqueline Van De Pol Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 27/11/2016 Mission de Monsieur Boubacar Ben SALAH, Coordonnateur du Projet Secteur Privé financé par l’UE » 26/9/2016 Mission de Monsieur Lassina KONE, Membre SYNGOPIB et point focal du Projet Secteur Privé, financé par l’UE, chargé de la zone centre-nord FLEGT » 17/10/2016 Mission de l’ATIBT / Monsieur Benoit JOBBE DUVAL, Directeur Général et Madame Jacqueline Van de Pol, Coordonnatrice des Projets FLEGT » 31/8/2016 Départ de la Facilitatrice APV/FLEGT » 12/7/2016 Mini Ateliers des Projets de Textes des Décrets d’application avec les Parties Prenantes » 6/5/2016 Mission Coordinatrice ATIBT – Projets FLEGT » 21/3/2016 Mission OIBT de Monsieur Roger TANOE, Président du SIGEFIB, Membre du CTN/Secteur Privé » 12/12/2015 Organisation d’un atelier » 19/12/2015 Organisation d’un atelier » 6/11/2015 Séance de travail avec le Collège secteur privé » 3/11/2015 Voyage en FRANCE » 18/11/2015 Séance de travail avec le Collège secteur privé » 14/10/2015 Voyage en ITALIE » 16/9/2015 Séance de travail avec les membres du Collège secteur privé » 24/8/2015 Rencontre avec le cabinet REDD+ » 18/8/2015 Séance de travail avec les membres du CTN » 1/7/2015 Voyage au Cameroun » 8/7/2015 Evaluation du plan Flegt UE » 2/4/2015 Rencontres avec les acteurs de la société civile » 3/3/2015 Appui à la participation des organisations du secteur privé au processus de négociation de l’APV FLEGT en Côte d’Ivoire » 3/3/2015 Mission de l’EFI en C.I. » 25/2/2015 Réunion du CTN / Restitution étude sur le reboisement à la GIZ » 21/1/2015 Vidéoconférence CI – UE » 17/2/2014 Appui à la participation des organisations du secteur privé au processus de négociation de l’APV FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/6/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 5/5/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/2/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/1/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire

Compte-rendu de l’Atelier de clôture du projet PO 333 638 " Renforcement des Capacités
des opérateurs du marché domestique du secteur bois "

Cet atelier, qui a regroupé une soixantaine de participants de diverses structures du secteur forêt-bois
d’Abidjan et la présence remarquée des Associations Professionnelles (AP) de Korhogo (WOBÊ
COOP-CA et WOGNON COOP-CA) créées à l’occasion de la mise en œuvre du projet (cf. liste de
présence en annexe).



Cet atelier s’est articulé autour des 5 sessions suivantes :



  • - Session 1 : Séance d’ouverture ;

  • - Session 2 : Le processus APV-FLEGT en Côte d’Ivoire ;

  • - Session 3 : Présentation des résultats du projet ;

  • - Session 4 : Avis des participants ;

  • - Session 5 : Séance de clôture.



I- Session 1 : Séance d’ouverture

La séance d’ouverture, orchestrée par le modérateur de l’atelier, M. SIDIBE Oumar, a enregistré 2
interventions :

D’abord, M. Boubacar Ben SALAH, Président du SPIB et Coordonnateur du projet a souhaité la
bienvenue aux participants et fait une brève présentation du projet. Le Coordonnateur, dans son
intervention, a remercié les participants qui n’ont ménagé aucun effort pour être présents à l’atelier
de clôture du projet malgré leurs multiples préoccupations, surtout en cette période de rentrée
scolaire. M. SALAH s’est particulièrement félicité du déplacement des opérateurs du Nord qui ont
parcouru plus de 600 km pour assister à l’atelier, toutes choses qui traduit leur intérêt pour le projet,
et partant leur engagement pour la durabilité de leurs activités et de la gestion durable de la forêt en
Côte d’Ivoire.


A la suite du Coordonnateur, le Colonel Elvire ZOUZOU-MAILLY, Directeur Général (DG) des
Forêts et de la Faune, a pris la parole pour saluer les participants au nom de M. Alain-Richard DONWAHI, Ministre des Eaux et Forêts
et du Colonel ME Kouamé Martial, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministère des Eaux et Forêts. Elle s’est réjouie de sa présence à cet atelier qu’elle a qualifié
d’important au regard des sujets abordés par le projet mais aussi pour la zone ciblée par le SPIB,
zone rarement objet de telles initiatives. Le DG des Forêts et de la Faune a brièvement présenté
l’actualité des Eaux et Forêts en Côte d’Ivoire en insistant sur le Code forestier de 2019 qui vient
d’être promulgué et en invitant les opérateurs privés dans leur ensemble à participer à la
reconstitution de la forêt ivoirienne car celle-ci conditionne la durabilité de leurs activités, des
activités agricoles et de la vie des populations. Aussi a-t-elle tenue à faire une précision sur
l’interdiction de l’exploitation au dessus du 8 ème parallèle en indiquant qu’elle ne concernait que le
bois naturel et les forêts naturelles et non les bois plantés. Ainsi donc, elle a invité les opérateurs du
nord à constituer leur approvisionnement futur par le reboisement car les essences plantées ne sont
pas interdites à l’exploitation au dessus du 8 ème parallèle.
Le Colonel ZOUZOU-MAIILY a ensuite ouvert l’atelier de clôture du projet PO 333 638 :

"Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois ".




Photo 1 : Allocution de bienvenue du Coordonnateur du Projet




Photo 2 : Mot d’ouverture du Colonel Elvire ZOUZOU-MAILLY, Directeur Général des Forêts et de la Faune
CR Atelier de Clôture du projet FAO UE - SPIB FLEGT PO 333 638 Page 3/10




Photo 3 : Photo de famille à l’issue de l’ouverture de l’atelier




II- Session 2 : Le processus APV-FLEGT en Côte d’Ivoire

Cette session a enregistré deux interventions :


- L’état d’avancement du processus APV-FLEGT en Côte d’Ivoire, présenté par le Secrétariat
Technique Permanent de l’APV-FLEGT en Côte d’Ivoire représentée par le Capitaine N’GUESSAN
Amenan Bernadette, représentant le Point Focal APV-FLEGT, le Commandant SYLLA Cheick
Tidiane ;

- L’Appui du programme FAO-UE FLEGT au processus de l’APV ivoirien, présenté par M. David
SOLANO, Expert Forestier Mobilisation des Ressources à la représentation de la FAO en Côte
d’Ivoire.



Concernant l’état d’avancement du processus APV-FLEGT en Côte d’Ivoire, le Capitaine N’GUESSAN
Bernadette a présenté l’historique, les acquis et les perspectives.
L’historique du processus en Côte d’Ivoire a permis de rappeler des dates clés, notamment :



  • o Juin 2013 qui marque le début des négociations entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne(UE) ;

  • o 2015 : évaluation des progrès réalisés et recommandation de la revue conjointe ;

  • o 2018 était le délai initialement prévu pour la fin des négociations ;

  • o Avril 2018 à Février 2019 qui a concerné la revue conjointe du processus en Côte d’Ivoire et
    abouti à la conclusion de poursuite des négociations avec l’élaboration d’une nouvelle feuille
    de route pour la poursuite et la conclusion des négociations en tenant compte du calendrier
    des réformes juridiques en cours.




Concernant les acquis, la représentante du Point Focal a noté :



  • o La tenue de plusieurs sessions techniques et de 2 sessions formelles de négociations ;

  • o L’adoption du champ d’application de l’accord et les ébauches des annexes ;

  • o L’amélioration de la gouvernance forestière ;

  • o L’amélioration de la formalisation du marché national du bois ;

  • o Et la proposition d’un programme d’amélioration de la gouvernance forestière.



Les perspectives du processus concernent :


  • o La proposition d’une nouvelle feuille de route des négociations ;

  • o La poursuite de la mise en œuvre du projet d’appui à l’élaboration des textes d’application du code forestier liés
    au processus FLEGT et REDD+ (projet FAO-UE FLEGT 336 253) ;

  • o La poursuite de la mise en œuvre du projet FAO-UE FLEGT 332 940 « contribution à la
    mise en place d’une politique publique d’achat responsable du bois » ;

  • o Signature de l’accord et le démarrage du projet « Contribution à la mise en place d’un système
    de traçabilité du bois en Côte d’Ivoire » ;

  • o Participation à la recherche de financement pour la mise en œuvre du Programme National d’Amélioration
    de la Gouvernance Forestière en Côte d’Ivoire (PNAGF-CI).




La deuxième communication de cette session qui concernait l’Appui du programme FAO-UE FLEGT au
processus de l’APV ivoirien, présenté par M. David SOLANO, Expert Forestier Mobilisation des Ressources
à la représentation de la FAO en Côte d’Ivoire, s’est articulée autour de 3 principaux points à savoir (i)
l’historique, (ii) l’objectif du programme et (iii) l’appui du programme à la Côte d’Ivoire.

M . SOLANO a présenté l’historique en 3 phases :



- La phase 1 de 2008 à 2012 avec un financement de 10 millions US$ de l’APV FLEGT;

- La phase 2 de 2012 à 2016 financée à hauteur de 15 millions US$ pour le programme EU-FAO
FLEGT ;

- Et la phase 3 (2016-2021) avec un financement de 48 millions US$ du programme FAO-UE FLEGT.
L’objectif du programme qui est combattre l’exploitation illégale, promouvoir le commerce de bois légal et
contribuer à la gestion durable des forêts et à la réduction de la pauvreté vise a atteindre les 5 résultats
suivants :


  • - Appui aux pays APV

  • - Appui aux pays Non-APV

  • - Appui au secteur privé

  • - Communication

  • - Appui aux évaluations et études d’impact.




L’appui à la Côte d’Ivoire par la FAO se fait à travers 7 projets en cours et un nouvel appel à projet qui a enregistré 16 propositions en cours d’évaluation.
Les 7 projets en cours sont portés et mis en œuvre par les structures suivantes :


  • • CIFOR - Center for International Forestry Research

  • • MINEF - Ministère des Eaux et Forêts

  • • WCF - Wild Chimpanzee Foundation

  • • SPIB - SYNDICAT DES PRODUCTEURS INDUSTRIELS DU BOIS

  • • MALEBI - Association Malebi

  • • OI-REN - Observatoire Ivoirien pour la Gestion Durable des Ressources Naturelles

  • • IDEF - Initiatives pour le développement communautaire et la conservation de la forêt.




L’appel à proposition de 2019 a enregistré 16 notes de projet actuellement en cours d’évaluation et les
résultats sont attendus pour Décembre 2019, avec des négociations de contrat entre Janvier et Juin 2020.
Le représentant de la FAO a achevé son intervention en félicitant le SPIB pour son implication dans
l’amélioration de la gouvernance forestière en Côte d’Ivoire et son appui au programme FAO-UE FLEGT
par ses interventions et le sérieux dans la mise en œuvre de ses projets.





Photo 4 : MM. David SOLANO (FAO) et Boubacar Ben
SALAH (SPIB) assistant aux présentations




Photo 5 : Vue des participants avec M. Gilbert KOUAKOU
Coordonnateur-Adjoint), Nanan N’DEPO (Chefferie
traditionnelle et M. YORO Bi (UNEMAF)



III- Session 3 : Les principaux résultats du projet

Cette session a permis de présenter les résultats de 2 études menées dans le cadre du projet ainsi que
les résultats de l’appui apporté à la formalisation du secteur bois de Korhogo.
D’abord les résultats de l’étude de la cartographie dont l’objectif était de cartographier les acteurs du
marché domestique du bois au-dessus du 8 ème parallèle. Elle s’est déroulée dans les régions du
Tchologo (Ferkessédougou), du Poro (Korhogo), de la Bagoué (Boundiali) et du Kabadougou
(Odienné), et les résultats ont été présentés par Dr Djézou Konan, Consultant.


Cette présentation s’est achevée par l’exposé des résultats de l’estimation des besoins de ces acteurs.
L’étude sur la cartographie aura ainsi permis de couvrir au total 378 opérateurs du secteur bois sur les
4 régions concernées, avec une forte concentration dans la région du Poro et particulièrement dans la
ville de Korhogo (48%).


Quand aux besoins en bois de ces opérateurs, il est estimé à plus de 37.000 m 3 /an.
Les résultats des travaux concernant l’appui à la formalisation des Associations Professionnelles ont
été présentés par M. KOFFI Kouassi, expert en gestion organisationnelle et consultant. L’objectif
général de cette prestation était la création d’Associations Professionnelles des acteurs du marché
domestique installés au-dessus du 8ème parallèle, où l’exploitation forestière est interdite alors que le
besoin en bois est important. M. KOFFI a donc travaillé constamment avec les opérateurs de la ville
de Korhogo sur les points clés suivants :


1. Informer, sensibiliser et communiquer sur la création d’Associations Professionnelles des
acteurs du marché domestique au-dessus du 8ème parallèle;

2. Elaborer des brochures simplifiées de sensibilisation dans un français accessible pour la
formalisation des sociétés

3. Former les opérateurs du secteur bois sur la démarche à suivre pour la création d'une
association professionnelle;

4. Appuyer les opérateurs volontaires pour la mise en place de 2 Associations ;

5. Accompagner les organisations créées à leur structuration et dans leur fonctionnement.

Cet appui a permis la mise en place des organisations présentées dans le tableau suivant.


Tableau N°1 : Présentation des Associations Professionnelles créées dans le cadre du projet





















Dénomination de l’organisation Sigle Siège Nbre membres Capital social
01 Société Coopérative WOBÊ des
Professionnels du Secteur Bois de
Korhogo et environs, Société Coopérative
avec Conseil d’Administration
WOBÊ COOP-CA Korhogo SOBA 28 700. 000
02 Société Coopérative WOGNON des
Professionnels du Bois du Poro, Société
Coopérative avec Conseil d’Administration
CI-KGO-2019-G-090 du 17/09/2019
WOGNON COOP-CA Korhogo Ahous-sabougou 35 875. 000



Le consultant a achevé sa présentation sur des perspectives qui sont regroupées en 2 principaux
points :


- Accompagner les organisations créées dans leur structuration et leur fonctionnement par :

o La mise en place des éléments de structuration pour une existence légale, la mise en
place des documents de gestion administrative, comptable et financière, ….
o La mise en place des éléments de performance économique et sociale comme la
constance des résultats positifs, la participation économique des membres, la
mobilisation des ressources propres, …
o L’établissement d’éléments de professionnalisme à savoir l’existence de réunions (AG,
réunions ordinaires), la mise en œuvre des rôles et responsabilités des dirigeants, la
tenue à jour des documents de gestion, la transparence dans la gestion des ressources,

- Prendre en compte les autres opérateurs, par ailleurs nombreux, qui ont découvert trop tard le
projet à Korhogo par :


o Information ;
o Recensement des opérateurs et groupements volontaires ;
o Formation ;
o Appui à la création d’Associations Professionnelles ;
o Appui à la structuration ;
o Circulation et communication de l’information.

- Prendre en compte les autres opérateurs non identifiés lors du projet des régions concernées
(Bagoué, Kabadougou, Tchologo, … au dessus du 8 ème parallèle.

M. KOFFI a achevé sa présentation par le souhait qu’une autre phase du projet puisse concourir à
aborder ces perspectives pour le bien-être des opérateurs, la région du nord et la forêt ivoirienne.
Ces présentations ont suscité beaucoup d’intérêt de par les réactions enregistrées.
Ainsi Madame le DG des forêts et de la faune s’est interrogée sur l’indice de raréfaction et son
interprétation entre le bois transformé et la disponibilité des essences dans les forêts. Pour elle, la
rareté du bois de vêne sur le marché est simplement due à son interdiction et non sa raréfaction dans
les forêts.

M. DOH César, président du SYNGOPIB, s’est dit surpris par le fort taux de bois collecté dans le
domaine rural dans cette région et a promis l’appui de son syndicat à toute initiative qui tendrait à
inverser cette situation.



IV- Session 4 : Avis des participants

Les AP créées dans le cadre du projet étaient représentées par leurs bureaux avec, à leurs têtes, leurs
Présidents.

Le Président de WOGNON COOP-CA, Monsieur Guillaume Abou COULIBALY, a d’abord remercié les
organisateurs de l’atelier, les participants venus nombreux et la coordination du projet pour l’appui qu’ils ont
reçu tout au long du projet. Aussi, pour consolider les acquis au niveau de leur coopérative, Monsieur
COULIBALY a demandé à la FAO un financement additionnel de 3 ans au SPIB pour qu’il puisse continuer
de les appuyer dans la formalisation et l’opérationnalisation de leur coopérative.

Le Président de WOBÊ COOP-CA a tout simplement exprimé ses remerciements et déclaré soutenir son
homologue de WOGNON. Pour lui, cette initiative est vraiment nouvelle et elle a suscité quelques méfiances
au début de sa mise en œuvre mais ils ont été rassurés et en sont les heureux bénéficiaires.

M. YORO Bi, Président de l’Union des Entreprises agricoles et forestières (UNEMAF) a pris la parole pour
présenter brièvement sa structure qui regroupe des entreprises agricoles, agro-industrielles et forestières. Il a
insisté sur le fait qu’il n’y a pas de contradiction entre l’Agriculture, l’Agro-industrie et la foresterie qui jouent
chacune un rôle précis et important pour l’homme et la nature. Il a ensuite salué l’engagement de la FAO aux
côtés du SPIB qui est aussi membre de l’UNEMAF, avant de suggérer l’intégration de l’hévéa au titre des
productions forestières car son bois à la révolution de l’exploitation du latex constitue une ressource
importante pour l’industrie forestière et les ménages en terme de bois-énergie.

Signature d’accord cadre pour la fourniture de bois aux coopératives créées dans le cadre du projet.
Cette phase de l’atelier a marqué une étape importante de la session IV qui présentait les résultats du projet.
Plusieurs industries du bois ont en effet accepté d’accompagner l’initiative du SPIB à travers le projet et se
sont formellement engagées à accompagner le processus par la signature d’accords de principe. Certaines de
ces entreprises ont fait le déplacement pour la signature à l’occasion de l’atelier de clôture quand d’autres
avaient déjà signé et remis les conventions au projet pour la signature des présidents de WOGNON COOP-
CA et WOBÊ COOP-CA à l’occasion de l’atelier.


Au total, les conventions suivantes ont été signées :


- Convention entre WOGNON COOP-CA et ITS (Industrie Tropicale de Sciage) ;

- Convention entre WOBÊ COOP-CA et ITS (Industrie Tropicale de Sciage) ;

- Convention entre WOGNON COOP-CA et BDCI (Bois Déroulage de Côte d’Ivoire) ;

- Convention entre WOBÊ COOP-CA et BDCI (Bois Déroulage de Côte d’Ivoire) ;

- Convention entre WOGNON COOP-CA et TRABEX ;

- Convention entre WOBÊ COOP-CA et TRABEX ;

- Convention entre WOGNON COOP-CA et Tranchivoire ;

- Convention entre WOBÊ COOP-CA et Tranchivoire ;

- Convention entre WOGNON COOP-CA et les Etablissements COULIBALY de Yamoussoukro ;

- Convention entre WOBÊ COOP-CA et les Etablissements COULIBALY de Yamoussoukro.





Photo 6 : Signature de la convention entre WOGNON
COOP-CA et les Ets COULIBALY, parrainée par le SPIB





Photo 7 : Echange de convention entre WOGNON
COOP-CA et les Ets COULIBALY, sous la supervision du
Président du SPIB.




V- Séance de clôture

La séance de clôture a consisté au mot de remerciement de M. Boubacar Ben SALAH, Président du SPIB et
Coordonnateur du Projet et au mot de clôture de l’atelier du Colonel Elvire ZOUZOU MAILLY, Directeur
Général des forêts et de la Faune.

Monsieur Ben SALAH, après s’être félicité de la tenue de l’atelier de clôture a remercié Monsieur le Ministre
Alain-Richard DONWAHI, Ministre des Eaux et Forêts, pour son soutien au SPIB et au projet et pour s’être
fait représenter à cet atelier. Il a aussi exprimé sa gratitude à la FAO et à son représentant du jour, M. David
SOLANO. Après avoir salué tous les participants, et particulièrement Nanan N’DEPO représentant la
chefferie traditionnelle, M. Ben SALAH a déclaré que le SPIB restait ouvert à toutes les suggestions pour le
bien-être de la forêt ivoirienne et la durabilité de l’approvisionnement des industries forestières.

M. SALAH a vivement salué et remercié M. YORO Bi, Président de l’UNEMAF, pour la confiance à lui
témoignée à tout instant et sa présence effective à l’atelier de clôture.

Pour le Coordonnateur, la durabilité de l’activité dans le secteur forêt-bois dépend de la légalité. Il a reconnu
que la signature d’accords d’approvisionnement des opérateurs du secteur par les industriels n’était pas une
panacée qui mettra fin à toutes les difficultés mais juste un départ de solution et que d’autres pistes étaient à
explorer. Il a terminé son propos en précisant que pour continuer dans la lancée et aborder, entre autres, les
perspectives présentées, le SPIB a soumis un projet à la FAO dans l’appel 2019 afin d’inscrire son action dans
la durée et arriver à autonomiser les AP créées.





Photo 8 : Mot de remerciement du Coordonnateur à la fin
de l’atelier de clôture





Photo 9 : Clôture de l’atelier de clôture du projet par le
Colonel ZOUZOU-MAILLLY, DG des Forêts et de la
Faune





A la suite de M. SALAH, le Colonel Elvire ZOUZOU-MAILLY a exprimé sa satisfaction personnelle pour sa
participation à cet atelier et remercier tous les participants pour leur présence et les intervenants pour la
qualité de leurs propos. Madame le Directeur Général des Forêts et de la Faune a félicité le SPIB, son
président et l’équipe projet pour le travail abattu en seulement 11 (onze) mois et promis de faire un compte
rendu précis à Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts.

Le Colonel ZOUZOU-MAILLY a souhaité un bon retour à tous les participants, et particulièrement aux
participants venus de Korhogo, avant de déclarer clos l’atelier de clôture du projet PO 333 638 :
"Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois ".


Nos partenaires
SPIB | Syndicat des Producteurs Industriels du Bois de Côte d’Ivoire © Tous les droits sont réservés - WEBMAIL