☗ SPIB | Créé en 1943 - Cocody Danga, Route du Lycée Technique - Abidjan, CI ☎ (+225) 22 44 44 80 (+225) 22 44 44 74 ✉ spib1943@gmail.com

Notre actualité

Activités récentes » 27/9/2020 Compte-rendudel’Atelier de Renforcement des capacités et de structuration des 2 AP créées lors de la phase précédente (Activités 1.1) » 26/8/2020 Compte-rendu de l’Atelier de Lancement » 14/5/2020 Séance de travail suite à la rencontre du 22 avril avec le Directeur de Cabinet Adjoint du MINEF » 5/5/2020 Séance de travail avec l’expert sur l’état d’avancement de l’Etude sur la Cartographie des Acteurs du Secteur Privé de la Filière Bois en Côte d’Ivoire » 22/4/2020 Impact du Covid-19 sur les activités des Opérateurs de la filière Bois » 10/2/2020 Séance de travail avec la facilitation FLEGT REDD+ » 11/3/2020 Rencontre d’Analyse des Projets de Textes d’Application du Code Forestier 2019 » 2/3/2020 Réunion du Conseil d’Administration » 14/1/2020 Rencontre d’Analyse des Projets de Textes d’Application du Code Forestier 2019 » 19/9/2019 Compte-rendu de l’Atelier de clôture du projet PO 333 638 " Renforcement des Capacités
des opérateurs du marché domestique du secteur bois "
» 12/6/2019 Compte-rendu de l’Atelier de Sensibilisation des opérateurs du marché domestique du bois de Korhogo sur les essences alternatives aux essences protégées, appui à la formalisation des AP. (Activités 1.6, 2.2 et 2.3) et mise en relation avec les industriels du bois dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 21/3/2019 Compte-rendu de l’Atelier de Sensibilisation des opérateurs du marché domestique du bois de Korhogo et environs sur les essences alternatives aux essences protégées et d’Appui à la formalisation des Associations Professionnelles (AP) du Secteur Bois. (Activités 1.6, 2.3 et 2.3) dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 21/3/2019 Mission n°3 de Korhogo » 12 & 13/12/2018 Deuxième Atelier de Renforcement des capacités en Gestion Organisationnelle et Suivi des activités des experts pour la réalisation de la cartographie des acteurs et Estimation des besoins en bois dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois". » 1/12/2018 1- Mission FAO à Yamoussoukro » 8/12/2018 Mission de Yamoussoukro dans le cadre du suivi par la FAO du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 10 & 11/10/2018 Premier Atelier de Renforcement des Capacités et mission de prise de contact des opérateurs de Korhogo dans le cadre du projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 26/9/2018 Atelier de Lancement du Projet PO 333 638 "Renforcement des Capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois " » 20/9/2018 Visite de Courtoisie à la Délégation de l’Union Européenne à Abidjan » 11/9/2018 Visite de Courtoise au Représentant Résident de la FAO en Côte d’Ivoire » 12/7/2018 « Renforcement des capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois » » 13/12/2017 Atelier de Clôture du projet UE/DCI-ENV/2013/335-082 » 2/10/2018 « Renforcement des capacités des opérateurs du marché domestique du secteur bois » » 10/8/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Nord sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 7/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Ouest sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 10/7/2017 Mission du Directeur Général de l’ATIBT- 10 au 14 Juillet 2017 ( Association Technique Internationale des Bois Tropicaux ) » 25/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Nord-Est sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 7/7/2017 Atelier d’information et de sensibilisation des opérateurs du Secteur privé de la Zone Ouest 7 Juillet à Man » 27/7/2017 Atelier d’Information et de Sensibilisation des Opérateurs de la Zone Est sur l’évolution du Processus APV/FLEGT, le Code Forestier et le Plan d’Action FLEGT » 21/6/2017 Conférence sur l’Exploitation Illégale et la Déforestation » 11/5/2017 Journées de l’Europe / Exposition des projets financés par l’Union Européenne » 18/5/2017 Atelier de consolidation des Avant-Projets de textes d’application du Code Forestier (Les Dix-sept décrets) » 24/5/2017 Atelier sur le reboisement : Partage l’expérience de Tranchivoire » 27/3/2017 Mission de Madame Jacqueline Van De Pol, Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 31/3/2017 Nomination d’un nouveau point focal » 24/4/2017 Atelier/AVSI sur le Règlement Bois de l’Union Européenne (RBUE) et la certification forestière » 25/4/2017 Atelier de Synthèse du Collège Secteur Privé sur les Projets des Dix-sept décrets d’application du Code Forestier » 1/3/2017 Recrutement d’un Adjoint au Coordonnateur du Projet-SPIB-UE APV/FLEGT » 2/1/2017 Atelier National Pour l’Adoption avec les Parties Prenantes des textes de décrets d’application de la Loi 2014-427 du 14 Juillet 2014 portant Code Forestier » 25/1/2017 Un Nouveau Facilitateur pour la Côte d’Ivoire - APV/FLEGT Rencontre avec le Secteur Privé le 25 Janvier 2017 » 3/9/2017 Mission de Monsieur Boubacar Ben SALAH, Coordonnateur du Projetsecteur privé financé par l’UE » 13/9/2017 Rencontre entre le Ministre des Eaux et Forêts et le Comité Technique de Négociation de l’APV/FLEGT 13 Septembre 2017 » 28/3/2017 Mission de Monsieur Gilbert KOUAKOU Coordonnateur Adjoint du Projet et de Madame Jacqueline Van De Pol Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 15/3/2017 Mission du Coordonnateur Adjoint et du Point focal zone centre-nord du Projet » 29/3/2017 Mission de Monsieur Gilbert KOUAKOU Coordonnateur Adjoint du Projet et de Madame Jacqueline Van De Pol Coordonnatrice des Projets FLEGT de l’ATIBT » 15/3/2017 Atelier d’information et de sensibilisation des opérateurs du Secteur Privé de la Zone Centre-Nord 15 Mars à Yamoussoukro » 23/3/2017 Atelier d’information et de sensibilisation des Opérateurs du Secteur Privé de la Zone Sud-Ouest 23 Mars à San Pedro » 21/6/2017 Conférence de Bruxelles - 21, 22 et 23 Juin 2017 » 27/11/2016 Mission de Monsieur Boubacar Ben SALAH, Coordonnateur du Projet Secteur Privé financé par l’UE » 27/11/2016 Mission du Coordonnateur du Projet Secteur Privé au Gabon du 27 au 30 Novembre 2016 » 26/9/2016 Mission de Monsieur Lassina KONE, Membre SYNGOPIB et point focal du Projet Secteur Privé, financé par l’UE, chargé de la zone centre-nord FLEGT » 14/9/2016 Mini Ateliers des Projets de Textes des Décrets d’application avec les Parties Prenantes Les 11,12 et 13 Juillet 2016 et Les 14,15 et 16 Septempbre 2016 » 17/10/2016 Mission de l’ATIBT / Monsieur Benoit JOBBE DUVAL, Directeur Général et Madame Jacqueline Van de Pol, Coordonnatrice des Projets FLEGT » 19/10/2016 Mission du Directeur Général et de la Coordinatrice en charge des Projets FLEGT de l’ATIBT du 19 au 25 Octobre 2016 » 31/8/2016 Départ de la Facilitatrice APV/FLEGT » 31/8/2016 Départ de la Facilitatrice APV/FLEGT 31 Août 2016 » 12/7/2016 Mini Ateliers des Projets de Textes des Décrets d’application avec les Parties Prenantes » 14/7/2016 Secteur Privé-Préparation des Textes de décrets d’application de la Loi 2014-427 du 14 Juillet 2014 portant Code Forestier » 6/5/2016 Mission Coordinatrice ATIBT – Projets FLEGT » 6/6/2016 Mission Coordinatrice ATIBT - Projets FLEGT du 6 au 10 Juin 2016 » 21/3/2016 Mission OIBT de Monsieur Roger TANOE, Président du SIGEFIB, Membre du CTN/Secteur Privé » 12/12/2015 Organisation d’un atelier » 19/12/2015 Organisation d’un atelier » 6/11/2015 Séance de travail avec le Collège secteur privé » 2/11/2015 BATIMAT 2015 - Paris Villepinte 02 - 06 Novembre 2015 » 1/12/2015 ARCHIBAT 2015- Abidjan 1-5 Décembre 2015 » 3/11/2015 Voyage en FRANCE » 5/12/2015 Mission en Côte d’Ivoire du Délégué Général de l’ATIBT 5-11 Décembre 2015 » 18/12/2015 Atelier de Renforcement de Capacité - Secteur Privé - APV/FLEGT » 18/11/2015 Séance de travail avec le Collège secteur privé » 14/10/2015 Voyage en ITALIE » 14/10/2015 Forum International de l’ATIBT - 14-16 Octobre 2015 - Milan » 16/9/2015 Séance de travail avec les membres du Collège secteur privé » 24/8/2015 Rencontre avec le cabinet REDD+ » 18/8/2015 Séance de travail avec les membres du CTN » 1/7/2015 Voyage au Cameroun » 8/7/2015 Evaluation du plan Flegt UE » 2/4/2015 Rencontres avec les acteurs de la société civile » 1/5/2015 Atelier de Renforcement de capacité des Membres du bureau du SYNGOPIB » 3/3/2015 Appui à la participation des organisations du secteur privé au processus de négociation de l’APV FLEGT en Côte d’Ivoire » 3/3/2015 Nouveau Code Forestier Loi n° 2014-427 du 14 Juillet 2014 » 3/3/2015 Mission de l’EFI en C.I. » 25/2/2015 Réunion du CTN / Restitution étude sur le reboisement à la GIZ » 21/1/2015 Vidéoconférence CI – UE » 17/2/2014 Appui à la participation des organisations du secteur privé au processus de négociation de l’APV FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/6/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 5/5/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/2/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire » 1/1/2013 Evolution du processus FLEGT en Côte d’Ivoire

Mission du Directeur Général et de la Coordinatrice en charge des Projets FLEGT de l’ATIBT du 19 au 25 Octobre 2016


Le Nouveau Directeur Général de l’ATIBT, Monsieur Benoit JOBBE-DUVAL et la nouvelle Coordinatrice ATIBT en charge des projets FLEGT, Jacqueline VAN DE POL, ont séjourné du 19 au 25 Octobre 2016 en Côte d’Ivoire.
Rappelons que le Directeur Général de l’ATIBT est un habitué de la Côte d’Ivoire pour y avoir séjourné et travaillé durant plusieurs années. Mme Jacqueline Lardit-Van-de Pol était à sa deuxième Mission en Cote d’ivoire. Sa présence en Côte d’Ivoire a notemment permis de finaliser la préparation de l’avenant que le SPIB avec l’appui technique de l’ATIBT, devraient soumettre à l’Union Européenne.
La mission de la délégation de l’ATIBT avec à sa tête son Directeur Général a été l’occasion pour elle de rencontrer les acteurs de la filière bois, notamment les membres du Conseil d’Administration du SPIB, Monsieur le Directeur de Cabinet du MINEF, SORO DOPLE, la Délégation de l’Union Européenne, les Industriels installés à Adzopé, le point Focal du processus APV/flegt et d’autres acteurs intervenant dans le monde forestier et agricole comme l’APROMAC et l’ONG AVSI.
La Délégation de l’ATIBT a exhorté le secteur privé à participer activement aux travaux de projets de rédaction des textes de décrets d’application du code forestier et de s’y impliquer fortement en tant qu’acteur majeur pour sa mise en oeuvre.
L’appui de la Délégation de l’ATIBT dans le cadre de la stratégie de la mise en oeuvre du projet UE et de la préparation de l’avenant d’orientation du projet a été primordial. A l’occasion de la visite de Monsieur le Directeur Général de l’ATIBT, il nous a fait l’honneur de nous accorder une interview.




Interviem du Directeur Général de l’ATIBT( Association Technique International des Bois Tropicaux )


Quelles sont les missions de l’Association technique internationale des bois tropicaux ?

L’ATIBT assure historiquement un rôle technique pour la meilleure connaissance des bois tropicaux, et aujourd’hui se penche particulièrement sur les questions de promotion d’un commerce durable, éthique et légal des bois tropicaux en tant que matière première naturelle et renouvelable.
Cette activité reste importante pour le développement socio-économique des pays producteurs, et elle est pour les pays consommateurs une source de matières premières destinées à de multiples utilisations industrielles que nous nous efforçons aujourd’hui de promouvoir au travers de nos différents programmes de travail.



La Côte d’Ivoire est-elle membre de l’association ?

Oui, la Côte d’Ivoire est membre de l’ATIBT depuis le 15 avril 2013, suite à une Convention signée entre le Ministère des Eaux et Forêts, le Ministère de l’Environnement, et l’ATIBT.



Vous venez d’effectuer un séjour en Côte d’Ivoire du 19 au 25 Octobre 2016.Quel était l’objectif de cette mission ?

Il s’agissait avant tout de prendre contact avec notre partenaire du secteur privé, le SPIB, ses membres, et de rencontrer bien entendu les autorités du Ministère des Eaux et Forêts. Tout cela dans le but de nous intéresser au processus de négociation en cours sur le FLEGT, et plus généralement, de prendre part aux différentes ré flexions en cours sur l’avenir de la filière forêt bois de la Côte d’Ivoire. Il faut souligner qu’actuellement, la filière bois du pays est extrêmement affaiblie et préoccupée par son avenir, en raison de la dégradation de la forêt, mais également en raison de l’absence de vrai dialogue entre autorités et secteur privé, privant ainsi la filière d’une réflexion de fond sur les causes de son désarroi et sur les mesures qu’il serait urgent de prendre. Ce séjour a eu lieu conjointement avec la responsable du projet FLEGT de l’ATIBT, Jacqueline van de Pol.



Quels sont les acteurs que vous avez pu rencontrer ?

Du côté des autorités, nous avons principalement rencontré M. Soro Dople, Directeur de Cabinet de son excellence M. le Ministre des Eaux et Forêts, et une partie de son équipe. Nous avons aussi rencontré le point focal FLEGT, le Colonel Arafan Haidara Pour le secteur privé, nous avons rencontré le Secrétaire Général du SPIB, M. Boubacar Ben Salah, et certains membres du Conseil d’Administration du SPIB, comme M. Liverani (Tranchivoire), M. Decoleneker (STBO), M. Dassi, ainsi que d’autres responsables d’entreprises affiliées ou non au SPIB. Nous avons rencontré également Mme Daniel Rofi, chef de la Coopération de le DUE.



Etes-vous resté uniquement à Abidjan ?

Je suis allé à Adzopé, rencontrer les industriels localisés dans cette localité ; je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller à San Pedro.




Etes-vous resté uniquement à Abidjan ?

Je suis allé à Adzopé, rencontrer les industriels localisés dans cette localité ; je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller à San Pedro.



Le secteur forestier/bois est sinistré, quelles sont les lueurs d’espoirs ?

Avant tout, il faut de la cohésion. Les acteurs de la filière doivent se regrouper, mieux échanger entre eux, et travailler ensemble pour faire parvenir des messages clairs et constructifs aux autorités. Celles ci sont en train de réfléchir, et elles doivent associer sans tarder le secteur privé à ses propres réflexions. Ensuite, il faut prendre des mesures de sauvegarde du secteur. Il est nécessaire d’agir sur plusieurs fronts ; adapter la fiscalité aux possibilités réelles des en treprises ; mettre en place les initiatives permettant de reconstituer le couvert forestier en associant très étroitement les acteurs de la filière et en leur ga rantissant l’accès à la ressource qu’ils ont en partie constituée aussi avec leurs efforts.



La Côte d’Ivoire est engagée dans le processus APV/FLEGT, Pensez-vous que le FLEGT peut véritablement sauver la forêt ivoirienne forte ment dégradée ?

C’est très clairement l’un des grands objectifs pour suivis. La lutte contre le bois illégal est nécessaire, car l’exploitation illicite est pour partie la cause de la déforestation. Par ailleurs, le travail actuel sur les textes d’appli cation du Code Forestier doit permettre d’avoir les bases nécessaires à la protection de l’existant, mais aussi à la mise en place d’une sylviculture qui doit être le fer de lance de la forêt cultivée de demain.



Le secteur industriel est fortement concurrencé par le sciage clandestin, qui prend de plus en plus d’importance au regard de la forte demande du marché domestique, quelle est votre vision pour la résolution de cette problématique ?

Intensifier la lutte contre l’exploitation, illégale tout en essayant de répondre aux causes de ce phénomène.



Le secteur Industriel du bois est bien développé mais il est confronté à la question d’approvisionnement en bois, quels conseils pourriez vous donner aux industriels ?

Le secteur bois ivoirien possède un outil industriel unique en Afrique de l’Ouest et Centrale, mais il manque de la cohésion entre ses acteurs. Je leur conseille de s’unir véritablement pour établir une charte commune, qui soit la base de leur développe ment, et permette de se faire entendre des autorités.



La Côte d’Ivoire dispose d’un nouveau code forestier depuis le 14 Juillet 2014, date de sa promulgation par l’Assemblée Nationale, Quel regard portez-vous sur celui ci ?

Ceci est une excellente chose, il faut souhaiter que les décrets d’application viennent répondre aux attentes des acteurs du secteur.



Quelle approche pour une agriculture ivoirienne performante et une déforestation ré duite à zéro ?

L’agriculture Ivoirienne est forte est diversifiée. Mais si nous parlons de la filière cacao, celle-ci est pour partie menacée en raison des modifications climatiques qui résultent de la dégradation de la forêt. Il faut donc privilégier les projets agricoles « zéro déforestation » et développer les initiatives cacao forêt, et agir ainsi conjointement sur les deux productions, qui doivent coexister et se développer en synergie.



L’agroforesterie, les plantations forestières, la régénération forestière assistée, sont autant de pistes à poursuivre et à renforcer. Pensez Vous que qu’il est impératif d’aller vers les énergies renouvelables pour faire face au défi de la consommation d’énergie sur le continent et ainsi réduire la pression sur la forêt ?

Bien entendu, les énergies renouvelables doivent être développées, de manière à satisfaire pour partie les besoins d’une population en forte augmentation.



Quel bilan faites-vous de cette mission ?

Cette mission m’a permis de reprendre contact avec la Côte d’Ivoire, pays que je connais, peu après mon arrivée à l’ATIBT. C’est un moment difficile pour notre secteur d’activité, mais je suis convaincu que nous sommes à un tournant et que de nouvelles initiatives vont être mises en place. Il est nécessaire d’agir rapidement, sous peine d’assister à la poursuite de la dégradation forestière, avec des conséquences qui iront bien aude-là de la seule filière forêt bois. Les autorités ont bien compris les enjeux, avec un objectif de reconstitution du couvert forestier à hauteur de 20%. L’ATIBT collaborera dans toute la mesure du possible pour aider le secteur privé à être acteur de ce développement. Mais le temps presse…




Nos partenaires
SPIB | Syndicat des Producteurs Industriels du Bois de Côte d’Ivoire © Tous les droits sont réservés - WEBMAIL